top of page

LA COMPAGNIE
 

La Cie Olaf LinËsky est une compagnie de danse contemporaine basée à Montpellier. Elle défend un travail de création sensible et cherche à emmener le spectateur dans un voyage immobile presque méditatif.

 

Fondée en 2018 par Sylvie Klinger (danseuse et chorégraphe), Olivier Soliveret (musicien) et Luc Souche (créateur lumière), la cie a ensuite été rejointe par Eva Manin (danseuse et chargée de production) et Sandrine Fretault (regard extérieur). Sylvie Klinger porte le projet artistique et chaque membre de l'équipe participe à la création avec ses domaines de prédilection (chorégraphie, éclairage, son, scénographie, grimpe...) et influence, donne son avis sur la création en général.

 

La Cie Olaf LinËsky créée en 2021 son premier spectacle - Territoires Perdus - un solo de danse contemporaine hypnotique, mêlant danse et arts plastiques. Sa production est soutenue par le Département de l’Hérault, la MPT George Sand de Montpellier et la Limonaderie de Saint-Etienne. Une version de Territoires Perdus adaptée aux lieux non dédiés est créée en 2022.

Cette même année, la cie créée la performance Occurens, à l’occasion de la fête de la nature, au Parc du Lunaret de Montpellier.


Aujourd’hui la Cie Olaf LinËsky porte un nouveau projet - Hybride - Trio pour deux danseuse et un arbre, Hybride est un spectacle de danse aérienne en espace naturel (actuellement en cours de création).  Voyage suspendu entre cime et racine, il invite les spectateurs à découvrir les liens sensibles qui nous connectent au vivant.

L'EQUIPE

CHOREGRAPHE 

INTERPRÈTE

SYLVIE KLINGER

Sylvie Klinger a suivi un danse-étude à Grenoble, puis s’est formée à Epse Danse (Montpellier).

Au début de son parcours, elle mûrit d'abord son identité de danseuse contemporaine en tant qu’interprète pour les compagnies Irène K, Barthès & Cie, Artincidence, KD danse, contraste etc. Ces expériences de création lui permettent de développer sa propre forme de création artistique, qu'elle affine ensuite en tant que chorégraphe associée avec le collectif Momentum.

À présent, elle continue de multiplier les rencontres, collaborations, performances avec l’autrice Claire Musiol, le collectif sauf le dimanche .... Ce qui lui permet de questionner et de nourrir son travail artistique.

En 2018, elle fonde la compagnie Olaf LinËsky et crée avec Luc Souche et Olivier Soliveret la pièce « Territoires perdus » (création 2021).
Elle intervient également au sein de l'école professionnelle de cirque Balthazar.

CHOREGRAPHE 

INTERPRÈTE

CHARGÉE DE PRODUCTION

EVA MANIN

Eva Manin se forme à l’université de Poitiers, au master Assistanat à la mise en scène et dramaturgie théâtrale.

Elle met en scène plusieurs pièces et installations performatives, dont Le Camp des Malheureux de Thibault Fayner en 2013 et Yggdrasil avec la Compagnie Ellipse en 2015. En tant que danseuse, elle participe aux spectacles Black bodies, human flesh de Vincent Guillaume en 2012, Front contre front de Gaëlle Bourges en 2015, Le Vol du Héron de Barbara Coutant en 2015, et 22 castors front contre front de Gaëlle Bourges, Jonathan Drillet, Mickael Phelippeau et Marlène Saldana en 2020.

Danseuse au sol et dans les airs, elle voltige sur les murs, les falaises et à la cime des arbres. Elle s’est formé à la danse verticale auprès de la cie Les Têtes Bêches, la Cie Retouramont, la Cie Cuerpo Libre, Volt Experience.

En 2021 elle créé un solo de danse dans les arbres, Symbiose. En 2022 elle danse avec la cie Les Têtes Bêches sur la façade du Higher Roch, à Montpellier.

Egalement éducatrice grimpe d’arbres, elle réalise des installations arboricoles éphémères pour emmener le public visiter la canopée. Avec l’association Les Arborigènes, qu’elle a cofondée, elle développe des événementiels prenant place dans les arbres (scénographies perchées, concerts suspendus, bibliothèques sylvestres) et encadre des stages de danse dans les arbres.

Depuis 2015 elle collabore avec la Compagnie des Ogres en tant qu’administratrice et chargée de production, ainsi qu’avec la Cie Olaf LinËsky depuis 2018.

Création sonore

Olivier Soliveret

Compositeur, il crée des univers sonores et des musiques pour le théâtre, le cirque et la danse. Autodidacte, il se laisse la liberté d’explorer le matériau son  en tenant à bonne distance tout phénomène de mode. Il collabore régulièrement avec la chorégraphe Kirsten Debrock. Il compose des créations sonores pour les compagnies : Marécage, KD danse, See, La mentira, Collectif Momentum  ...

Création lumière / scénographie

LUC SOUCHE

Après des études universitaires en art du spectacle, il intègre une formation de technicien du spectacle vivant en 2003, à partir de cette date, il n’a cessé de travailler dans ce domaine.

Depuis une dizaine d’années, il se consacre entièrement à la création lumière, régie générale et régie lumière pour des compagnies.

Il a notamment collaboré avec les compagnies : Cie Didier Théron, Cie Méli Mélodie, Cie Marie-Louise Bouillonne, Cie Faux Magnifico, Cie Marécage, Cie KD Danse, Cie Pulx, Collectif Momentum, Groupe Noces, Collectif 100% plastik, Cie Audrey Perin-vindt, Cie Atypik, Cie Contraste, Cie Lugana,  …

Regard extérieur

Sandrine Fretault

Chorégraphe - danseuse-performeuse. Elle suit un parcours atypique et commence par le patinage artistique avant de se diriger vers la danse. Elle collabore cinq année durant sur des projets artistiques et pédagogiques avec Jean-Pierre Alvarez. 

Titulaire du Diplôme d’Etat en danse contemporaine et d’un Master Théories et Pratiques des Arts vivants, « métiers de la transmission et de l’intervention en danse », elle travaille régulièrement avec d’autres artistes, récement comme performeuse dans les installations sonores de Marc Calas.
En 2015 elle s’associe au danseur Lorenzo Dallaï. Le binôme donne naissance à la structure Roberte & Robert. Depuis Sandrine et Lorenzo développent un travail de recherche chorégraphique sur le principe de l’Action Unique. 

Chargée de diffusion

Joy Serradell

Après avoir obtenu une maîtrise recherche en arts du
spectacle danse et un master médiation culturelle et ingénierie

de la culture, Joy s'investit dans différentes branches artistiques...

La danse avec la collaboration pour la compagnie TCMA de Michaël Allibert à Nice.  

Le théâtre forum à Montpellier auprès des cies CôtéAct et l'Escagot, et la diffusion pour la compagnie Rebonds d'Histoires basée à Strasbourg et la cie Olaf LinËsky.

Dans ses pratiques, elle se penche sur la
question de la création qu’elle lie avec les notions de

corps social, politique et féministe.

bottom of page